Un BabY Grignot’Y à gagner

 

IMG_1851

 

Il y a plusieurs jours je te parlais du grignoteur BabY Grignot’Y et comment MiniChou l’avait tout de suite adopté (vidéo à l’appui).

Je te propose aujourd’hui de gagner le modèle de ton choix parmi les différents grignoteurs disponibles.

Merci à la marque de me permettre de te faire découvrir leur super article de puériculture !

Les règles obligatoires sont simples :

– Aimer ma page FB ici

– Aimer la page de BabY Grignot’Y ici

– Me dire quel article est ton préféré sur mon blog et pour quelles raisons.

Pour avoir des chances supplémentaires :

– Partager le concours en mode public sur le réseau de ton choix, et me donner le lien en commentaire. Si tu ne sais pas comment faire clique ici (+1 chance).

– Me suivre en t’inscrivant par mail (+1 chance).

Le concours démarre aujourd’hui et se termine le 18 juillet 2014 à minuit. Le lot sera envoyé directement par BabY Grignot’Y à ton domicile.

New Image

Enfant roi, très peu pour moi!

 Petite annonce avant que tu lises mon article:

Suite aux nombreux commentaires déplacés et injurieux, je ne validerai plus ce genre de message. Si au contraire ton opinion est différente de la mienne mais que tu t’ exprimes avec courtoisie et respect, tes commentaires seront lus et affichés! Donc si tu souhaites cracher sur mon blog, passes ton chemin.

De plus j’informe que je ne tape pas mes enfants, je ne les rabaisse pas, et au contraire je les encourage avec tout l’Amour qu’une maman puisse donner. Je suis bienveillante envers eux mais pas au détriment des autres, je n’aime pas les extrêmes, je leur fixe juste des limites à ne pas dépasser pour qu’ils ne deviennent pas des enfants capricieux et des adultes égoïstes et irrespectueux!

Et pour finir à tous ceux qui ont commentés que ce que j’ai écris n’est qu’un tissus de mensonges peu crédible et certainement sorti de mon imaginaire voici quelques liens qui vous permettront de « voir » que je ne suis pas une mythomane.

http://canalordinaire.wordpress.com/2011/12/10/revolte-contre-lenfant-roi/

http://tempsreel.nouvelobs.com/le-dossier-de-l-obs/20130426.OBS7304/de-l-enfant-roi-a-l-ado-tyran-quand-les-parents-s-angoissent.html

http://www.slate.fr/monde/83599/suede-generation-education-enfant-roi

http://www.franceinter.fr/personne-didier-pleux

Bonne lecture ou bonne route 🙂

14345502-petit-garcon-drole-habille-comme-un-roi (1)

Il paraît que la mode actuelle, est de faire de son marmot un « enfant roi« . Ouuups… d’élever son enfant en cédant à tous ses caprices et à les accepter sans broncher.

Ce phénomène sociologique est lié à l’éducation donnée par des parents trop laxistes qui confondent « l’enfant est une personne » de la mère Dolto (et je suis tout à fait d’accord sur ce point) et « l’enfant est une grande personne qui fait ce qu’elle veut quand elle veut », comme l’explique très bien Patricia Chalon dans son livre « Mon enfant tape » (Ed. Eyrolles).

L’enfant-roi ou enfant-tyran subit la trop grande responsabilisation qu’on lui inflige en étant trop attentif, à ses souhaits et moindres désirs.

En tant que parents et au début de la vie de l’enfant, nous sommes obligés de tout faire en fonction de lui et pour lui.

Mais il faut lui apprendre au fur et à mesure la patiente, le respect, la frustration et surtout que dans la vie rien n’arrive sur un plateau, qu’il faut se sortir les doigts du cul nez !

Et oui mes enfants la vie est dure et vous n’aurez pas toujours « ce que vous voulez quand vous le voulez » et il va falloir faire avec.

Pourtant je ferai toujours tout pour eux mais je pense que les aider à s’émanciper, à se débrouiller seuls et à connaître la valeur des choses et des actes, leur servira dans leur futur quand ils seront des adultes.

Bah oui quand ils devront se lever le matin à 06h00 pour aller bosser et acquiescer les perpétuelles sollicitations de leurs employeurs, ils seront bien contents d’avoir eu une éducation structurée, cadrée et réaliste.

Je ne blâme pas les parents qui ne savent pas (ou ne veulent pas) dire non à leurs rejetons mais je leur conseille juste d’y réfléchir et pourquoi pas de modifier le tire avant qu’il ne soit trop tard.

 

Juste pour éviter qu’à 4 ans ton gamin dise « ta gueule » à sa maîtresse et qu’à 14 il te frappe car il veut les dernières Air-Max que tu ne peux pas lui offrir (bah oui à 130€ la paire on ira à la Halle).

Subir un gamin qui mange des chips bien grasses sur un canapé et qui s’y essuie les mains sans que les parents ne le réprime, très peu pour moi ! (Petit 😉 à Ode Colin).

Entendre un gosse parler à sa mère comme un chien enragé et le voir se rouler par terre au rayon jouet, non merci.

Regarder des enfants faire les cons au parc sous les yeux médusés des passants mais sous le regard bienveillant des parents, c’est pas possible.

Certains parents ont bien des difficultés à exercer leur autorité et les enfants rois deviennent alors des ados tyranniques qui n’ont aucune limite. Malheureusement ils seront bien vite rattrapés par la réalité du monde du travail et de la société en général.

La Suède qui prône le « pouvoir aux enfants » a longtemps été prise comme modèle mais cette éducation permissive commence à s’effriter sérieusement.

Leurs enfants deviennent arrogants, exigeants et malpolis car ils ne sont pas en mesure d’assumer les droits et les devoirs que la législation leur a accordé.

Ils décident de ce qu’ils mangent, l’heure à laquelle ils mangent, pareil pour le coucher, le choix des vacances ou même l’organisation familiale.

Dans ce pays, un père a été traîné en cour car il avait puni son enfant 20 minutes dans sa chambre ! Et oui en Suède il est socialement interdit d’envoyer un enfant dans sa chambre.

Alors forcément avec ce genre d’éducation totalement libertaire les petits enfants sont heureux mais en grandissant ils sont confrontés au suicide, aux troubles du comportement et de l’anxiété.

Ne pas leur fixer de limites et se dire que c’est pour être gentil n’est en réalité qu’une gentillesse cachant une future perdition pour l’enfant.

Un être à qui l’on a toujours tout cédé et laisser faire ne comprendra pas en grandissant que la vie ne tourne pas autour de lui et qu’il faut se battre tous les jours pour avancer.

 

l-enfant-roi-l-enfant-tyran

Et l‘Education Nationale qui est quotidiennement confrontée à des parents qui disent Amen aux « saintes » paroles de leur enfant envers et contre l’enseignant, on en parle?

Ma belle-soeur maîtresse en maternelle, entend régulièrement des absurdités sortir de la bouche des parents de ses petits élèves.

Un exemple parmi tant d’autres: « Elle a été gentille la maîtresse avec toi? » mais euuuuh ça ne serait pas plutôt « Tu as été gentil avec ta maîtresse? ».

La parole de l’adulte n’a plus aucune valeur? Seuls l’avis et le point de vue de l’enfant comptent?

Alors non mes fils ne seront pas des mini-dictateurs en puissance car je les aime trop pour ça.

Et puis après tout le royaume c’est moi (et Papadine évidement) qui le payons et l’entretenons tous les mois, nos petits dauphins ne sont que les utilisateurs temporaires des lieux. 🙂

 

Si tu as aimé cet article je t’invite à lire celui « Des parents presque parfaits »    ici

 

 

 

 

Le DIY facile, un bureau tout beau

 

bureau 2

 

Mon article sur le webzine des « Mamans Qui Déchirent », un Do It Yourself facile et unique.

Un bureau de filles récupéré, un bureau de garçon transformé!

Il suffit de suivre ce lien et tu pourras découvrir le résultat 😉

Bonne journée

Previous Older Entries Next Newer Entries

Stats du Site

  • 9,230 visites
%d blogueurs aiment cette page :