Le viol c’est fun?

 

25-novembre-cap-sur-la-lutte-contre-le-viol

Je commence à croire que le fait de se faire violer est soit drôle soit de la faute de la victime.

A en croire tout ce qui traîne sur le net le viol est une chose amusante, on en rit, on banalise ça comme si c’était juste une forme de jeu et surtout on ridiculise les victimes. Il y a en ce moment sur la toile et surtout sur les réseaux sociaux un jeu à la con qui consiste à :

Se prendre en photo en position allongée la « Jadapose ». La Jadapose c’est quoi? C’est ça : Elle devient la risée de Twitter après avoir raconté son viol à la télé – Elle.

Et oui une jeune fille, Jada,  qui a eu le courage de parler de son viol à la TV pour que d’autres filles soient sensibilisées et évitent le pire. Elle y explique comment c’est passé cette putain de soirée où elle n’a bu qu’un verre de punch et où elle a été droguée.

Une photo d’elle (de cet horrible soir) à moitié nue et endormie a finie sur internet, et depuis des crétins de tous genres n’ont cesse de poster des photos d’eux, parodiant cette jeune fille fraîchement violée.

Les hashtag # permettent à ces imbéciles de mettre en commun leurs photos de se moquer de Jada (plus de 11 000 posts depuis le 10 juillet!). Mais il y a heureusement des personnes bien plus intelligentes qui utilisent ce hashatg, le #jadacountepose afin de contrer les adeptes du Jadapose .

Le viol se banalise même dans les médias dit sérieux, 20 minutes en à fait un article en donnant des conseils pour ne pas se faire violer pendant l’été WTF! http://www.20minutes.fr/societe/1414815-les-agressions-sexuelles-ne-prennent-pas-de-vacances-durant-l-ete

New ImageEn gros si tu veux passer à travers le filet des prédateurs sexuels il faut que tu t’habilles en combi de ski (même l’été sur la plage), que tu ne boives que de l’eau (tant pis si tu préfères les mojitos) et que la nuit tu restes cloîtrée chez toi (bye bye les soirées fiesta)!

Vu que mettre une jupe c’est faire sa pute et sortir le soir c’est chercher à se faire bai**. Bah oui tu n’as pas saisi? Si tu te fais violer c’est que tu l’as cherché, habillée dans ta mini-jupe ras la touffe, avec ton regard de bitch biche et ton amour pour les fêtes nocturnes! Rentre chez toi femme et cache toi.

Je ne suis pas féministe pour un sou (même pas pour un €), je suis juste choquée que des « êtres humains » (et pas que des hommes) puissent penser que les femmes violées sont des aguicheuses qui méritent ce qui leur arrive!

Parce que le viol n’est pas amusant, le viol n’est pas un jeu, que c’est juste une façon ignoble de dominer sexuellement une femme (ne parlons même pas de la pédophilie!). Parce que les violeurs sont des frustrés de la quequette qui feraient mieux de se pignoler devant des films de culs ou carrément d’aller voir des prostituées (même si je ne cautionne pas la prostitution!).

Alors on se réveille et on agit!

http://www.contreleviol.fr/

CHAQUE ANNEE EN FRANCE, PLUS DE 198 000 FEMMES SONT VICTIMES DE VIOL OU DE TENTATIVE DE VIOL, 75 000 SONT VIOLEES.

728687-elles-s-engagent-dans-un-clip-manifeste-637x0-2

 

Deux superbes articles à lire chez Papa Panique http://papapanique.com/2014/07/3-conseils-pour-ne-pas-se-faire-violer-lete/ et http://papapanique.com/2014/07/regarde-la-lautre-pute-avec-son-bebe/

 

 

Publicités

Lettre à mon ex de Maman du Var

 

cropped-cover1

 

Aujourd’hui je laisse la parole à une blogueuse de Maman du Var qui partage avec nous une expérience difficile, l’amour, le mensonge, la trahison et la colère qui reste gravée en nous lorsque l’on a été dupé par l’être aimé.

Bonne lecture mes Chouchous.

 

Lettre à mon ex,

Ma psy m’a conseillé de faire des lettres de colère et il y a quelques jours après une dispute avec mon chéri où il me reprochait (à raison) d’être toujours « en colère », j’ai rêvé de toi ! Ma psy est en fait une hypno-thérapeute avec qui j’ai beaucoup travaillé sur d’autres domaines que toi (oui ça va te paraître fou mais tu n’es pas le centre de mon monde) et plus précisément en travaillant avec l’inconscient. Et quel joli hasard, qu’après une dispute où j’essaie de comprendre d’où vient cette colère que je traîne depuis tant d’années, mon inconscient pense à toi !

Et oui, en y réfléchissant plus consciemment tu es une grosse partie de ma colère ! Alors chanceux que tu es tu vas avoir droit à ta lettre de colère !

Je suis en colère contre toi car tu as été mon premier, celui à qui une fille donne tout ce qu’elle a de plus important : son cœur, sa virginité et sa confiance ! Quel dommage pour moi d’être tombé sur quelqu’un comme toi ! Aveuglé par tes quelques années en plus, tes yeux bleus, ton accent marseillais et ton permis, je n’ai même pas vu dans quel pétrin je m’enfonçais !

Moi la jolie fille de 16 ans, pleine de confiance en elle, tu m’as en 2 ans seulement complètement écrabouillée !  Tu m’as fait perdre mes meilleurs amis et tu étais tellement doué que jusqu’à aujourd’hui encore je ne t’avais jamais impliqué là-dedans ! Tu m’as coupé de ma famille, je ne voyais plus personne à part ma mère en semaine vu que je vivais chez elle… Je n’ai pas vu mon frère grandir…

Tu m’as trompé et menti et pas qu’une fois… J’ai dormi dans la même pièce que celle avec qui tu avais couché 1 jour avant… Tu m’as laissé faire, tu m’as laissé essayer d’en faire une amie, même si je sentais qu’il y avait quelque chose qui clochait ! Tu as fait semblant de pleurer en me voyant pleurer, pour que mes pleurs disparaissent car tu savais qu’il m’était insupportable de voir des larmes dans tes yeux bleus ! Je me suis même persuadée que si tu m’avais trompée c’est que je n’étais pas assez bien ! Tu m’as tellement menti que j’en suis devenu parano et jalouse maladive à scruter ton PC, ton téléphone à la recherche du moindre indice qui me laisserait penser que tu recommençais… Et je trouvais toujours quelque chose de nouveau !

J’étais la cocue du village ! Celle qui souriait à tout le monde, alors que tout le monde savait… Après avoir eu un père volage, voilà que mon premier amour l’était aussi… Comment avoir confiance aux hommes quand à 18 ans tes deux seuls repères masculins sont des infidèles ? Cette pensée est rentrée si profondément en moi que même 10 ans après je ne peux pas concevoir différemment qu’un homme finira toujours par tromper sa femme, même si mon chéri depuis 7 ans ne m’as jamais donné signe d’infidélité !

Je t’en veux, mais je suis aussi en colère contre moi ! Moi qui suis resté après tes tromperies, moi qui à chaque week-end passé ensemble avais ce haut le cœur, signe de malaise évident, moi qui suis devenu folle à chaque fois que je retrouvais des signes d’infidélité, moi qui en été arrivé à compter les préservatifs lorsqu’on se quittait et quand on se retrouvait pour voir si le compte était rond, moi qui regardais les sites des boites de nuit pour voir si je ne trouvais pas des photos de toi compromettantes à l’intérieur…

Heureusement pour mes nerfs et mon cœur Facebook n’existait pas encore en France… Puis un jour ma mère en me voyant pleurer encore une fois m’a dit « tu as 18 ans, arrêtes de te rendre malade pour lui » et j’ai eu le courage de t’appeler et de te dire que c’était terminé… Puis un jour tu es revenu en me séduisant, alors que tu étais en couple depuis plusieurs mois, « pour me baiser » m’a dit un copain à toi ! Heureusement tu n’es jamais venu me voir, heureusement pour mon cœur et pour ma dignité ! J’aurais craqué, c’est sûr !

Puis quand ta copine en a été informé, tu m’as menacé, m’as fait passer pour folle ! Et dire que tu as maintenant un enfant avec elle ! Même si je sais que tu ne me méritait pas, que tu t’es amusé pendant 2 ans à avoir une petite amie qui présentait bien dans ta famille, qui rigolait bien avec tes copains, qui regardait le foot avec toi, et qui ouvrait les jambes dès qu’il fallait !

Tu m’as marqué, j’ai rêvé de toi pendant des années, parfois encore, me réveillant avec de la haine et du dégoût,… Aujourd’hui cette période me semble si loin mais en y repensant tu es la cause de bien des maux ! Je ne regrette pas car ce qui devait arriver est arrivé, c’est comme ça ! Je suis plus forte maintenant même si je n’ai pas confiance, même si une partie de moi se méfie toujours,… Je ne suis plus naïve c’est déjà ça ! En tant que maman, je me demande si ce genre de comportement vient de l’éducation ? Moi qui ai un petit garçon, comment être certaine qu’il ne fasse pas ça un jour ! Je lui apprendrai le respect des personnes, la fidélité et l’honnêteté !

La valeur du corps d’une femme, ce n’est pas quelque chose que l’on a le droit de bafouer, on ne prend pas une virginité si on n’en est pas digne, si ça n’a aucune valeur à nos yeux ! Je lui apprends déjà la valeur du mot « aimer » et j’espère qu’en grandissant je ne verrais pas ses chéries passer le pas de la porte en pleurant, comme je l’ai fait trop souvent !

Voilà pour ma lettre ! Je vais l’imprimer et la brûler, en espérant que le mal que tu as fait se consume en même temps que ma lettre… Je mettrais ensuite cette haine consumée dans la poubelle, qui rebrûlera à son tour dans l’usine d’incinération des déchets, … Une colère consumée deux fois, et j’espère trouver un peu plus de paix et apaiser cette colère permanente qui demande qu’à sortir depuis 10 ans !

Merci à Mamandine pour avoir hébergé cette lettre de colère, je sais qu’on a toutes, ou presque, eu  ce genre d’ex, ne vous sentez pas seule et déverser votre colère même 10 ans après ça fait du bien !

Maman du Var http://www.mamanduvar.fr/

Enfant roi, très peu pour moi!

 Petite annonce avant que tu lises mon article:

Suite aux nombreux commentaires déplacés et injurieux, je ne validerai plus ce genre de message. Si au contraire ton opinion est différente de la mienne mais que tu t’ exprimes avec courtoisie et respect, tes commentaires seront lus et affichés! Donc si tu souhaites cracher sur mon blog, passes ton chemin.

De plus j’informe que je ne tape pas mes enfants, je ne les rabaisse pas, et au contraire je les encourage avec tout l’Amour qu’une maman puisse donner. Je suis bienveillante envers eux mais pas au détriment des autres, je n’aime pas les extrêmes, je leur fixe juste des limites à ne pas dépasser pour qu’ils ne deviennent pas des enfants capricieux et des adultes égoïstes et irrespectueux!

Et pour finir à tous ceux qui ont commentés que ce que j’ai écris n’est qu’un tissus de mensonges peu crédible et certainement sorti de mon imaginaire voici quelques liens qui vous permettront de « voir » que je ne suis pas une mythomane.

http://canalordinaire.wordpress.com/2011/12/10/revolte-contre-lenfant-roi/

http://tempsreel.nouvelobs.com/le-dossier-de-l-obs/20130426.OBS7304/de-l-enfant-roi-a-l-ado-tyran-quand-les-parents-s-angoissent.html

http://www.slate.fr/monde/83599/suede-generation-education-enfant-roi

http://www.franceinter.fr/personne-didier-pleux

Bonne lecture ou bonne route 🙂

14345502-petit-garcon-drole-habille-comme-un-roi (1)

Il paraît que la mode actuelle, est de faire de son marmot un « enfant roi« . Ouuups… d’élever son enfant en cédant à tous ses caprices et à les accepter sans broncher.

Ce phénomène sociologique est lié à l’éducation donnée par des parents trop laxistes qui confondent « l’enfant est une personne » de la mère Dolto (et je suis tout à fait d’accord sur ce point) et « l’enfant est une grande personne qui fait ce qu’elle veut quand elle veut », comme l’explique très bien Patricia Chalon dans son livre « Mon enfant tape » (Ed. Eyrolles).

L’enfant-roi ou enfant-tyran subit la trop grande responsabilisation qu’on lui inflige en étant trop attentif, à ses souhaits et moindres désirs.

En tant que parents et au début de la vie de l’enfant, nous sommes obligés de tout faire en fonction de lui et pour lui.

Mais il faut lui apprendre au fur et à mesure la patiente, le respect, la frustration et surtout que dans la vie rien n’arrive sur un plateau, qu’il faut se sortir les doigts du cul nez !

Et oui mes enfants la vie est dure et vous n’aurez pas toujours « ce que vous voulez quand vous le voulez » et il va falloir faire avec.

Pourtant je ferai toujours tout pour eux mais je pense que les aider à s’émanciper, à se débrouiller seuls et à connaître la valeur des choses et des actes, leur servira dans leur futur quand ils seront des adultes.

Bah oui quand ils devront se lever le matin à 06h00 pour aller bosser et acquiescer les perpétuelles sollicitations de leurs employeurs, ils seront bien contents d’avoir eu une éducation structurée, cadrée et réaliste.

Je ne blâme pas les parents qui ne savent pas (ou ne veulent pas) dire non à leurs rejetons mais je leur conseille juste d’y réfléchir et pourquoi pas de modifier le tire avant qu’il ne soit trop tard.

 

Juste pour éviter qu’à 4 ans ton gamin dise « ta gueule » à sa maîtresse et qu’à 14 il te frappe car il veut les dernières Air-Max que tu ne peux pas lui offrir (bah oui à 130€ la paire on ira à la Halle).

Subir un gamin qui mange des chips bien grasses sur un canapé et qui s’y essuie les mains sans que les parents ne le réprime, très peu pour moi ! (Petit 😉 à Ode Colin).

Entendre un gosse parler à sa mère comme un chien enragé et le voir se rouler par terre au rayon jouet, non merci.

Regarder des enfants faire les cons au parc sous les yeux médusés des passants mais sous le regard bienveillant des parents, c’est pas possible.

Certains parents ont bien des difficultés à exercer leur autorité et les enfants rois deviennent alors des ados tyranniques qui n’ont aucune limite. Malheureusement ils seront bien vite rattrapés par la réalité du monde du travail et de la société en général.

La Suède qui prône le « pouvoir aux enfants » a longtemps été prise comme modèle mais cette éducation permissive commence à s’effriter sérieusement.

Leurs enfants deviennent arrogants, exigeants et malpolis car ils ne sont pas en mesure d’assumer les droits et les devoirs que la législation leur a accordé.

Ils décident de ce qu’ils mangent, l’heure à laquelle ils mangent, pareil pour le coucher, le choix des vacances ou même l’organisation familiale.

Dans ce pays, un père a été traîné en cour car il avait puni son enfant 20 minutes dans sa chambre ! Et oui en Suède il est socialement interdit d’envoyer un enfant dans sa chambre.

Alors forcément avec ce genre d’éducation totalement libertaire les petits enfants sont heureux mais en grandissant ils sont confrontés au suicide, aux troubles du comportement et de l’anxiété.

Ne pas leur fixer de limites et se dire que c’est pour être gentil n’est en réalité qu’une gentillesse cachant une future perdition pour l’enfant.

Un être à qui l’on a toujours tout cédé et laisser faire ne comprendra pas en grandissant que la vie ne tourne pas autour de lui et qu’il faut se battre tous les jours pour avancer.

 

l-enfant-roi-l-enfant-tyran

Et l‘Education Nationale qui est quotidiennement confrontée à des parents qui disent Amen aux « saintes » paroles de leur enfant envers et contre l’enseignant, on en parle?

Ma belle-soeur maîtresse en maternelle, entend régulièrement des absurdités sortir de la bouche des parents de ses petits élèves.

Un exemple parmi tant d’autres: « Elle a été gentille la maîtresse avec toi? » mais euuuuh ça ne serait pas plutôt « Tu as été gentil avec ta maîtresse? ».

La parole de l’adulte n’a plus aucune valeur? Seuls l’avis et le point de vue de l’enfant comptent?

Alors non mes fils ne seront pas des mini-dictateurs en puissance car je les aime trop pour ça.

Et puis après tout le royaume c’est moi (et Papadine évidement) qui le payons et l’entretenons tous les mois, nos petits dauphins ne sont que les utilisateurs temporaires des lieux. 🙂

 

Si tu as aimé cet article je t’invite à lire celui « Des parents presque parfaits »    ici

 

 

 

 

Previous Older Entries

Stats du Site

  • 9,415 visites
%d blogueurs aiment cette page :